Blonde de Joyce Carol Oates

 

Sublime. Indispensable. A lire

Le plus beau portrait de femme que j’ai lu. 1110 pages inoubliables. Pas besoin d’aimer Marilyn pour adorer ce livre. C’est un livre que l’on dévore, et on souffre au fur et à mesure des pages autant que Marilyn a souffert… C’est la force de l’écriture de Joyce Carol Oates. C’est tellement bien écrit que l’on est comme l’ombre de Marilyn.