Il faut que l’on parle de Kevin de Lionel Shriver

 

 

 

 

 

 

Un Livre tellement actuel ! A lire.

Ce livre a été écrit suite à la tuerie de Colombine. On suit sous forme de lettres, la confession de la mère du jeune meurtrier, Kevin qui la veille de ses 16 ans, tue six de ses camarades de lycée. Ce livre est une autopsie de la maternité, de la famille, de l’ambition individuelle, avec une narration sans complaisance, avec violence et beaucoup de provocation. Un livre dont on ne sort pas indemne. C’est puissant.

Belfond. 486 pages.